logo_jaf_big

Inspirée par le Résistant Missak Manouchian, la Jeunesse Arménienne de France Marseille (JAF) œuvre depuis sa création en 1945 au maintien et au développement de l’identité et de la culture arméniennes en France.

Avec ses écoles de danse, musique et langue, ses ensembles traditionnels Araxe et Sassoun, ses colonies des vacances, la JAF enseigne la culture arménienne aux jeunes Français d’origine arménienne.

La JAF favorise ainsi depuis des décennies l’intégration sociale des nouvelles générations.

Son Centre Culturel à Marseille est un centre de diffusion de la culture, une fenêtre ouverte sur la Cité, qui participe au Mieux Vivre Ensemble.

Le lien permanent avec l’Arménie est l’une des pierres angulaires de l’action de la JAF. La cause arménienne et la reconnaissance du génocide des Arméniens font partie des fondements de la JAF. Avec la création d’Amnésie Internationale en 2001, la JAF a apporté une réponse novatrice et originale sur les questions de mémoire.

Grace à la mise en place régulière de grands événements, la JAF jette des ponts entre les différentes cultures et permet de promouvoir la culture arménienne et l’Arménie.

Par l’ensemble de son action, la JAF est devenue au fil des années une référence à l’intérieur de la communauté arménienne, mais aussi une institution reconnue par les pouvoirs publics en France et en Arménie.